Encore des panna cotta … mais avec leur sauce à la mangue

 

 

Oui oui je sais, deux recettes de panna cotta dans la même journée, ça fait un peu beaucoup, mais c’est pour la bonne cause … déjà d’une mes enfants n’aiment pas la framboise et de deux, c’est pour vous montrer une petite astuce si vous ne la connaissez pas encore !! Pour la panna cotta en elle-même c’est la même que tout à l’heure …  vous l’aurez donc compris, ce qui change c’est la garniture. Pour cette jolie sauce ou nappage, vous n’aurez pas besoins de fruits frais, oui … vous avez bien lu, pas besoin de fruits frais, juste besoin de jus de mangues ( ou autre ), et c’est tout … ou presque … Idéal pour napper vos jolis desserts, mousses, gâteaux et même les tartes,
cheese cake  … à vous de voir !! Et si en fin de compte vous connaissiez cette astuce … eh ben faites comme si vous ne la connaissiez pas, au moins que je sauve mon honneur !! lol !!

 

Pour ce joli nappage, il vous faudra :

– 45 cl de jus de mangue ( je vous laisse essayer d’autres saveurs )

– 1 c à s de sucre semoule

Dans votre casserole, versez jus et sucre. Portez sur feu moyen et laissez cuire environ une quinzaine de minutes … peut-être moins. A vous de choisir la texture souhaitée ! Remuez de temps en temps !

L’eau du jus va s’évaporé pour laisser place à une jolie sauce sirupeuse parfaite pour vos desserts ( oui je sais, je me répète !! ).

Lorsque votre sauce est prête, laissez refroidir et si vous ne l’utilisez pas de suite, versez-la dans une petite bouteille en verre et réfrigérer. Se conserve pas mal de temps !!

 

Panna cotta au chocolat blanc et son coulis de mangue 001

 

Panna cotta au chocolat blanc et son coulis de mangue 019

 

Panna cotta au chocolat blanc et son coulis de mangues 002

 

Voilà mes petits desserts … alors … mangue ou framboise ?

 

 

panna cotta, crème fraîche, chocolat blanc, mangues, jus, astuce

 
 
 

Tourte saumon-poireaux

 

C’est tout simplement que je vous montre notre dîner d’hier soir ! Une délicieuse tourte saumon-poireaux qui nous a beaucoup plus à ma petite famille et à moi !!! Accompagnée d’une petite salade de crudités et l’affaire était dans le sac !!

 

Pour une tourte d’un diamètre de 26 à 28 cm de diamètre, il vous faudra :

– 2  pâtes feuilletées

– 3 poireaux lavés et émincés

– 200 g de saumon fumé coupés en  petits dés

– 2 oeufs

– 1 briquette de crème fraîche liquide de 20 cl

– sel, poivre et paprika

– 20 g de beurre

– de l’huile de table

– 1 jaune d’oeuf + un petit peu de lait

 

Dans une sauteuse, faites fondre votre beurre et versez dessus un peu d’huile, ajoutez vos poireaux émincés, salez, poivrez et saupoudrez d’un peu de paprika et faites-les cuire 15 mn. Réservez jusqu’à complet refroidissement.

Lorsque vos poireaux sont froids, toujours dans la sauteuse, versez-y les dés de saumon. Mélangez.

Préchauffez votre four à 200°.

Versez sur le mélange poireaux-saumon votre crème fraîche, ajoutez vos deux oeufs. Bien mélanger avec une cuillère en bois. Salez et poivrez à nouveau ( faites attention au sel, ne pas trop en mettre puisque le saumon fumé est lui-même salé !).

Sortez les deux pâtes feuilletées de leur emballage, disposez-en une avec son papier cuisson au fond de votre moule à tarte. Bien appuyer sur les bords et piquez la pâte à la fourchette.

Versez sur la pâte l’appareil saumon-poireaux-crème. Lissez à la spatule pour égaliser la surface.

Posez sur le dessus la deuxième pâte que vous aurez au préalable piquer à la fourchette. Soudez bien les bords de la tourte en appuyant bien avec vos doigts.

Badigeonnez la surface du mélange jaune d’oeuf-lait et enfournez une quarantaine de minutes ( tout dépend de votre four ! ).

 

Tourte saumon-poireaux 054

Tourte saumon-poireaux 065

 

pâte feuilletée, tourte, saumon fumé, saumon, poireaux, crême fraîche

Pain tournesol

Aujourd’hui ce fût boulange à la maison … pour mon plus grand plaisir ! Et ce qui me plaît encore plus c’est de voir toutes les formes que l’on peut donnner à une pâte. Et quand on voit la créativité de certaines personnes pour rendre un pain encore plus attrayant, beau et magnifique … je suis épatée ! C’est pour cela que je ne pouvais passer à côté de ce très joli façonnage qui vraiment … en jette pas mal !! C’est en surfant sur le net à la recherche d’une recette de brioche à la pisatche ( vous voyez où est ce que j’en suis arrivée à faire au final !! ), que je suis tombée sur le blog de  Mamy2yumi du blog  » Quand ma plume chatouille mes cocottes « qui la tester et qui tient ce beau. Et maintenant voici la chose …

 

Il vous faudra pour ce pain tournesol :

– 760 g de farine T 45

– 250 ml de lait

– 2 oeufs

– 125 ml d’huile d’olive ( pour moi 150 ml )

– 1 c à c de sucre ( que je n’ai pas mis )

– 2 c à c de sel fin

– 20 g de levure fraîche ( ou 7 g de levure déshydratée )

– 50 g de beurre fondu

– 1 jaune d’oeuf mélangé à un peu de lait

– des graines pour le décor au choix, graines de nigelle, de sésames, ou de pavot .

 

Dans le bol de votre pétrin, versez votre farine, sel, sucre, les oeufs et le mélange lait-huile d’olive un peu tiède où vous aurez fait fondre votre levure.

Faites tournez le robot sur vitesse 2 et laissez travailler ( pour moi, au bout de qques minutes, je voyais que la farine avait absorbé tout le liquide et j’ai donc ajouté 5 cl de lait pour pouvoir obtenir une boule de pâte ).

Pain tournesol 004

Il est possible qu’il vous faille ajouter de la farine, mais pas plus de 50 g environ. Vous devez obtenir une pâte un peu collante mais homogène et lisse. Couvrir d’un torchon et laissez doubler de volume ( environ une heure ).

Pain tournesol 009

Lorsque votre pâte a doublé de volume, dégazer-la sur un plan de travail très peu fariné.

Pesez la pâte et divisez-la en deux parts égales. Laissez un des deux morceaux de côté et divisez l’autre en cinq morceaux égaux.

Etalez quatre des cinq morceaux en forme de rond d’un diamètre de 20 cm chacun que vous superposerez les uns sur les autres en les badigeonnant de beurre fondu entre chaque rond. Etalez ensuite votre cinquième morceau d’un diamètre un peu plus grand pour que vous puissiez en recouvrir complètement les quatre autres ( n’oubliez pas de badigeonner le quatrième rond de beurre pour déposer le cinquième qui recouvrira le tout ).

                           Pain tournesol 013     Pain tournesol 015     Pain tournesol 019
Posez votre pâton sur une feuille silpat, sulfurisée ou autre …  et avec un racloir ou un couteau ( mais faites attention à ne pas déchirer votre feuille sous le dessous ! ), coupez en huit parts comme pour un gâteau mais ne PAS couper la bordure du rond. Prenez chaque pointe que vous renverserez vers l’extérieure de façon à obtenir un soleil.
      Pain tournesol 024
Pesez le deuxième morceau de pâte du début, enlevez-en un quart ( mettez-le de côté ). Avec les trois quart restant, divisez cette pâte en cinq morceaux égaux.

Faites comme tout à l’heure, les étalez, les superposer, les badigeonner de beurre fondu et recouvrir du cinquième rond en
veillant à tout recouvrir, mais cette fois-ci avec un diamètre de 15 cm. Coupez à l’aide d’un couteau, comme pour l’étape précédente huit parts et relevez-en les pointes mais en les disposant de façon à ce qu’elles soient entre les pointes du premier soleil.
           Pain tournesol 029     Pain tournesol 030    
Placez votre dernier morceau de pâte au centre du soleil et laissez reposer une heure.

                           Pain tournesol 036     Pain tournesol 040     Pain tournesol 043

Allumez votre four à 180°. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez votre pain du mélange jaune d’oeuf et lait. Mettez-en bien partout et saupoudrez de graines de votre choix et enfournez pour une trentaine de minutes.

 

Pain tournesol 057

 

Pain tournesol 064

 

Pain tournesol 095

 

Pain tournesol 215

 

pain tournesol, graines de sésame, pain, huile d’olive, graine de pavot, levure

 
 
 

Quatre quart … tout simplement !

Aujourd’hui pas de long discours pour vous proposer une délicieuse tranche de quatre quart accompagné d’un bon chocolat chaud et je vous suggère aussi, si vous en avez la possibilité de vous blotir dans votre super extra canapé tout moelleux et de vous laisser aller. Quelques fois, il n’en faut pas plus pour apprécier les petites choses simples de la vie !!Une rectte que j’ai trouvé ici.

Il vous faudra pour un cake de taille normale :

– 3 oeufs

– 170 g de beurre demi-sel fondu et encore chaud ( qui apparemment favoriserai la montée du cake lors de la cuisson )

– 170 g de sucre semoule

– 170 g farine

– 2 c à c de levure chimique

– un peu d’extrait de vanille

 

Préchauffez votre four à 170°.

Préparez votre moule à cake en le beurrant. Réservez.

Dans le bol de votre pétrin, blanchir vos oeufs et votre sucre pendant 10 mn, en ajoutant votre extrait de vanille.

Versez votre beurre fondu et encore chaud en filet sur le mélange oeufs-sucre tout en laissant le batteur tourner.

Ajoutez votre farine mélangée au préalable avec votre levure en trois-quatre fois et laissez votre robot mélanger quelques minutes ( 3-4 ) jusqu’à obtention d’un appareil bien lisse et homogène.

Versez cet appareil dans votre moule et enfournez pour une cinquantaine de minutes.

Lorsque le cake est prêt, le laisser refroidir qques minutes dans le moule et le démouler ensuite.

 

Quatre-quart ... tout simplement ! 002

Quatre-quart ... tout simplement ! 019

Schenkele ou beignets de carnaval alsacien

Et oui … une autre spécialité sucrée alsacienne à découvrir aujourd’hui … en l’occurence des petits beignets : les Schenkeles ou peut-être plus connu sous l’appellation de cuisses de dame. Vu que c’est bientôt carnaval, et que bon nombre de mamans vont certainement en préparer pour leurs petits enfants chéris, j’ai voulu prendre un peu d’avance en vous proposant cette version ! Ca ne fait pas très longtemps que je les connais.  La première fois était lorsque je suis allée acheter mon pain dans une boulangerie et je n’ai pu résister à l’envie d’y goûter !! Il faut savoir que l’on trouve ces petits beignets seulement pendant la période de carnaval. Mais vu la flambée des prix ces dernières années, le simple fait d’acheter des petits beignets en boulangerie est devenu un vrai luxe !! Autant les faire soi-même … et pour cette première fois, je suis très satisfaite du résultat !!

Pour une quarantaine de pièces ( tout dépend de la taille des beignets ), il vous faudra :

– 4 oeufs

– 200 g de sucre semoule ( mais vous pouvez facilement diminuer à 160 voire 150 g )

– 100 g d’amandes en poudre ( même 125 g si vous voulez ! )

– 40 g de beurre fondu

– 1 pincée de sel

– 400 g de farine

– zeste d’un citron râpé ( que je n’ai pas mis ! )

– 1 litre d’huile

– un mélange de sucre et cannelle

Dans le bol de votre batteur, versez votre sucre et vos oeufs. A l’aide du fouet mélangez jusqu’à obtenir un appareil mousseux et clair.

Toujours avec le fouet, ajoutez votre beurre fondu, les amandes en poudre, le sel et le zeste de citron ( si vous avez choisi d’en mettre ). Bien mélanger pour obtenir quelque chose de bien homogène.

Ensuite, avec votre crochet, versez votre farine sur le mélange précédent en trois fois et laissez tourner sur vitesse 2 (en ce qui me concerne, j’ai du ajouter 5 c à s de farine pour obtenir une pâte lisse et homogène ). Ne vous étonnez pas si votre pâte colle aux doigts c’est normal, mais elle doit être quand même assez ferme, mais pas trop !

L’emballez dans du film alimentaire et laissez reposer 2 h au frais.

Portez sur un feu moyen, un bain de friture ( veillez à ce que l’huile ne soit pas trop chaude de peur qu’elle cuise trop vite vos beignets et qu’ils soient encore crus à l’intérieur. Une friture à 160°).

Au bout des deux heures, sortir la pâte, et avec vos bouts des doigts légèrement farinés, formez des petites boules d’environ 23 g chacune que vous roulerez entre les paumes de vos mains en formant des petits boudins d’une longueur  d’à peu près 6 cm de long et veillez à ce qu’ils ne soient pas trop fin, légèrement épais.

Plongez vos cuisses de dames en trois fois. Ils auront tendance à se poser au fond de la friteuse, c’est normal, mais avec une cuillère en bois remuez-les pour qu’ils ne prennent pas une forme plate sur le dessous et aussi pour qu’ils n’aient une couleur plus foncée sur le dessous que le dessus.

Normalement, vous devez les voir se craqueler sur le dessus. Continuez à les remuer de temps en temps. Lorsqu’ils prennent une jolie couleur dorée ( ce qui peut prendre entre 10 et 15 mn ), les égouttez et les roulez ensuite dans un mélange de sucre semoule et cannelle.

Schenkele 078

Schenkele 087

Schenkele 100

beignets, carnaval, mardi gras, schenkele, beignets alsaciens, cuisse de dames

Blondies framboises pistaches et chocolat

 

Aujourd’hui c’est mercredi, et essayons de faire plaisir à nos chères petites têtes blondes … plutôt brunes pour moi,
mais ça n’est qu’un détail, avec ce délicieux et très gourmand Blondies. Blondies qui contrairement au Brownies ne contient pas de chocolat ( seulement en pépites ), mais doit plutôt son nom au mélange de beurre et de sucre roux  qui lui apporte une saveur caramélisée typique des desserts anglo-saxons. Mais je suis sure que ce qui vous intéresse le plus est la recette … que voici : ( une superbe recette gourmande et délicieuse que j’ai trouvé chez Chocociframboise ).

 

Il vous faudra pour un moule carré de 22 sur 22 cm :

– 110 g de beurre demi-sel mou

– 170 g de sucre roux ( pour moi 130 g )

– 2 schts de sucre vanillé

– 1 oeuf

– 140 g de farine ( pour moi 110 g )

– 80 g ( pour la pâte ) + 30 g de pépites de chocolat ( pour la déco )

– 70 g de framboises ( surgelées pour moi )

– 25 g d’éclats de pistaches

 

Préchauffez votre four à 180°. Préparez votre plat en le couvrant de papier sulfurisé.

Dans un saladier, battre votre sucre et votre beurre mou jusqu’à obtention d’une crême.

Ajoutez ensuite votre oeuf et continuez de battre.

Versez ensuite votre farine en deux fois ( si vous trouvez votre pâte un peu trop compacte, ajoutez-y 2 c à s de lait pour
la détendre un peu ).

Ajoutez vos pépites de chocolat. Mélangez.

Versez la p^te obtenue dans le plat. Egalisez la surface. Disposez vos framboises dans la pâte en appuyant de votre
doigt.

Et enfin, saupoudrez d’éclats de pistaches et des pépites de chocolats restantes.

Enfournez pour une vingtaine de minutes.

 

Blondies framboises pistaches et chocolats 060

Blondies framboises pistaches et chocolats 064

Blondies framboises pistaches et chocolats 135

 

Je suis sure que vous ne saurez y résister plus longtemps !!!