Chinois à la pâte de spéculoos

En me balladant dans vos superbes blogs pour chercher de l’inspiration…je ne sais pas combien de brioches et chinois j’ai vu en l’espace de quelques jours ! Et j’ai eu moi aussi envie d’en faire une, et d’en faire une bien gourmande ! Et le chinois se prête parfaitement à cet usage en le  tartinant d’une bonne couche de crème pâtissière et encore, pour le must de la gourmandise, on  verse dessus des pépites de chocolat,…mais manque de chance, je n’ai plus de pépites de chocolat, donc pas de crème pâtissière ! Mais en réfléchissant bien, je sais qu’il me reste un pot de pâte à tartiner de spéculos. Je cherche pour être sûr qu’il en reste vraiment, sinon ça serait le comble que je fasse ma pâte et qu’en  voulant la garnir, je  retrouve le pot vide !!! Ouf…il en reste !! Donc ni une ni deux, je commence à pâtisser, ( je ne sais pas si ce mot existe, mais c’est pas grave, il sonne plutôt bien !! ) et voilà le résultat…

 

Pour la recette il vous faudra :

– un moule à charnière de 26 cm de diamètre

– 250 g de farine

– 30 g de sucre semoule

– 3 oeufs + 1 jaune ( que je n’ai pas mis )

– 140 g de beurre mou

– 5 cl de lait tiède

– 10 g de levure boulangère

– 5 g de sel

– 1 pot de pâte à tartiner au spéculos

 

Délayer la levure dans le lait tiède. Le sel et le sucre dans les oeufs entiers et battus. Versez dans le bol de votre pétrin 180 g de farine, formez un puit au centre. Ajoutez les oeufs entiers et le lait. Travaillez la pâte jusqu’à ce qu’elle soit lisse. La travaille vigoureusement pendant 5mn ( heureusement que le pétrin est là !! ) pour lui donner de l’élasticité. Elle doit se décoller des parois du bol.

Ajoutez le beurre par petites quantités.Lorsque celui-ci est bien incorporé, il est possible que votre pâte se soit relachée, il faudra donc ajouter le reste  de la farine et voire un peu plus même, mais par petites quantités jusqu’à obtenir une bonne pâte homogène et lisse. La couvrir d’un torchon, et la placer dans un endroit tiède pendant une heure. Elle doit doublé de volume.

Lorsque la pâte a bien levé, la dégazer, et l’aplatir à l’aide de votre rouleau pâtissier jusqu’à obtenir un rectangle de 2,5 cm d’épaisseur. La tartiner de pâte à tartiner. Rouler la pâte sur elle-même de façon à obtenir un long boudin et couper des morceaux d’environ 4 cm chacun. Les disposés au fur et à mesure dans votre moule que vous aurez recouvert de papier sulfurisé. Et laissez à nouveau lever 40 mn.

Au bout de trente minutes, allumez votre four à 180°. Badigeonnez votre chinois d’un jaune d’oeuf mélangé à un petit peu de lait. Saupoudrez de sucre vanillé sur le dessus et enfourner entre 30 à 40 mn, voire un peu moins, surveillez votre four.

Je peux vous dire qu’on s’est bien régalés, et vous dire aussi, que j’en avais fait deux, une au spéculoos et l’autre à la cannelle, et oui il y avait du monde à la maison ! Donc pour celles qui aiment bien avoir un truc de déjà prêt, je vous conseille de doubler les quantités par deux, pour faire deux brioches. Divisez la pâte initiale en deux et les laisser lever chacune dans leur propre saladier, préparez vos brioches et faites les cuire. Ensuite après complet refroidissement, les congelées ou mangez en une maintenant et l’autre au congèl ! Voilà Bon appétit !!

 

chinois à la pâte de spéculoos 008

chinois à la pâte de spéculoos 016

chinois à la pâte de spéculoos 032

Mots clés : brioche, spéculoos, chinois

Publicités

28 réflexions sur “Chinois à la pâte de spéculoos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s