Bugnes de Christophe Felder

Salamou Alaïkoum !

Bonjour !

Bugnes de Christophe Felder 016

Ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas fait de beignets … que je me suis enfin décidée à en refaire pour le plaisir des plus petits et des plus grands bien évidemment !! Une recette de Christophe Felder tirée de son superbe livre tout rose tout girly :    » Pâtisserie « . Un magnifique livre illustrant très bien chaque étape de chaque recette. Si vous avez la possibilité de vous le faire faire offrir, n’hésitez pas !!

Pour une cinquante de bugnes ( j’ai doublé les doses ), il vous faudra :

  •  500 g de farine type 45
  •  60 g de sucre
  •  1,5 c à c de sel
  •  20 g de levure fraîche
  •  6 œufs ( mais pour moi, juste 5 )
  •  160 g de beurre à T° ambiante
  •  sucre glace mélangé à de la cannelle

Mettez 400 g de farine, le sucre, le sel et la levure dans le bol du robot, en faisant attention que celle-ci ne touche ni sucre ni sel.

Ajoutez vos œufs. Pétrissez cette pâte pendant 2-3 mn afin d’obtenir une pâte très dense.

Incorporez le beurre ramolli et pétrissez de nouveau. Vous aurez certainement besoin de rajouter de la farine, incorporez-la par petites quantités et attendre entre chaque ajout que la farine soit bien incorporée. Vous devez obtenir une pâte molle, lisse, homogène et légèrement collante.

Couvrez-la d’un torchon à T° ambiante pendant une heure ( moi je l’ai laissé 1h45 ).

Lorsque la pâte aura bien gonflé, versez-la sur votre plan de travail, dégazez-la, étalez-la légèrement et enveloppez-la de papier film et laissez-la reposer au frais pendant 2 heures.

Sur votre plan de travail, farinez votre pâte, étalez-la au rouleau jusqu’à obtenir une épaisseur de 3 mm. Essayer de conserver une forme rectangulaire à votre pâte.

Bugnes de Christophe Felder 004

A l’aide d’un couteau bien aiguisé, découpez des bandes en diagonale de 6 cm de largeur environ. Coupez ces bandes en losanges de 4 cm de côté.

Avec un petit couteau pointu, faites une fente de 2 cm de long au milieu du losange dans la partie la plus longue.

Prenez les losanges à la main, et faites passer par-dessous une des deux pointes dans l’entaille. Tirez sur la pointe et la ressortir doucement.

Faites de même avec tous les losanges et disposez-les au fur et à mesure sur une plaque recouverte de papier sulfurisé et laissez reposer à nouveau pendant 1h30 à T° ambiante sans les couvrir ( ah !! je n’ai pas lu cette étape car moi je les ai couvert !! )

Lorsque les beignets ont bien poussé, les poser délicatement dans un bain d’huile chauffé à 170-180 °, en faisant attention de ne pas vous brûler !

Faites cuire vos bugnes de façon à ce qu’ils aient une jolie couleur dorée de chaque côté et les disposer sur du papier absorbant afin d’enlever l’excédent de graisse.

Et enfin, roulez-les ou saupoudrez-les du mélange sucre glace-cannelle. Et dégustez-les accompagner d’un bon chocolat chaud !!

Bugnes de Christophe Felder 039

Mots clés : beignets, carnaval, mardi gras, bugnes, C. Felder, merveilles

Publicités

52 réflexions sur “Bugnes de Christophe Felder

  1. oh quelle jolie recette, même si après le repas de Noël je n’ai plus très faim , j’aurais bien un peu de place pour ces gourmandises ! Gros bisous et joyeux Noël !

  2. ahhhh les bugnes….c’est mon delice!!!moi je fais la recette de mon papa mais j essaierai celle de felder!!!merci ma belle!!!et bravo elles sont superbes!!bisessssssssssssss

  3. salam très belles bugnes bsaha o raha j’ai adoré lapparté j’ai pas lu cette partie lol ça me rappel moi si tu savais le nombres de fois ou cela m’est arrivé lol merci bonne soirée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s